Oliver Twist (C. Dickens)

couverture_oliver twist1 (1)pinceauOlivier Deloye
couleur
I.Merlet / J.J. Rouger
d’après le roman de Charles Dickens
aux éditions delcourt

Format  : 30 x 21
Nombre de pages : 48 pages
ISBN / EAN : 978-2823600681
Collection Ex-Libris
En librairie le 11 avril 2007

 

__________________________________________________________________
Oliver Twist naît quelques minutes avant la mort de sa mère. Après un événement si malheureux, la vie ne se présente pas sous les meilleurs auspices… Dans un monde qui ne lui fera pas de cadeau, en proie au dénuement le plus total, le jeune garçon va devoir grandir, et survivre. Mais comment échapper à la faim et à la maltraitance sans devenir un criminel ? À travers un récit très réaliste, Charles Dickens dépeint la difficile vie des enfants des classes ouvrières dans l’Angleterre victorienne. Il démontre aux bienheureux lecteurs bourgeois que ces petits miséreux qu’ils craignent et méprisent ne sont que le résultat des lois qu’ils ont édictées. Entre l’exploitation au travail et le banditisme, ces enfants n’ont guère d’autre choix…

__________________________________________________________________

couverture_oliver twist2pinceauOlivier Deloye
couleur
I.Merlet / J.J. Rouger
d’après le roman de Charles Dickens
aux éditions delcourt

Format  : 30 x 21
Nombre de pages : 48 pages
ISBN / EAN : 978-2756009490
Collection Ex-Libris
En librairie le 31 octobre 2007

__________________________________________________________________

 couverture_oliver twist3pinceauOlivier Deloye
couleur
I.Merlet / J.J. Rouger
d’après le roman de Charles Dickens
aux éditions delcourt

Format  : 30 x 21
Nombre de pages : 48 pages
ISBN / EAN : 978-2756009506
Collection Ex-Libris
En librairie le 19 novembre 2008

__________________________________________________________________

couverture_oliver twist4pinceauOlivier Deloye
couleur
I.Merlet / J.J. Rouger
d’après le roman de Charles Dickens
aux éditions delcourt

Format  : 30 x 21
Nombre de pages : 48 pages
ISBN / EAN : 978-2756015644
Collection Ex-Libris
En librairie le 20 janvier 2010

__________________________________________________________________

couverture_oliver twist5pinceauOlivier Deloye
couleur
I.Merlet / J.J. Rouger
d’après le roman de Charles Dickens
aux éditions delcourt

Format  : 30 x 21
Nombre de pages : 48 pages
ISBN / EAN : 978-2756015651
Collection Ex-Libris
En librairie le 2 février 2011

__________________________________________________________________

page_olivertwist

__________________________________________________________________

couverture_oliver twist_usaLa série Oliver Twist est également éditée :

  • en Corée,

    • aux USA,
    • au Brésil,
    • en Grèce.

 

__________________________________________________________________

Critique de BDencre.com (tome 1)

Jeune orphelin anglais, au temps de l’ère victorienne, Oliver Twist passe les premières années de sa vie à travailler dans une ferme au milieu de ses semblables. A neuf ans, il est emmené dans un orphelinat londonien où il servira de main d’œuvre à bon marché pour les plus offrants. Dans ces conditions difficiles, les rares lueurs d’espoir s’éteignent vite…
Inutile de faire un long résumé de l’histoire, tout le monde connaît plus ou moins la (dure) vie d’Oliver Twist. Ce qui n’empêchera pas d’être à nouveau frappé par tant de dureté et de misère, tout comme l’avait écrit Charles Dickens, bien placé pour retranscrire la condition des enfants de cette époque pour en avoir vécu les plus injustes moments. Dans cette adaptation fidèle, Loïc Dauvillier s’attache à ne rien oublier des mésaventures de son personnage. Le trait particulier d’Olivier Deloye convient parfaitement à l’atmosphère décrite, rendant les adultes plus perfides et tordus encore que leurs âmes. Le graphisme quelque peu enfantin, et les couleurs simples et directes, en font aussi un livre parfait pour les enfants qui découvriront l’œuvre.
Une très belle adaptation qui complètera la plus belle des bibliothèques.
Arnaud Gueury

__________________________________________________________________

Critique de BDGest.com (tome 1)

Né par une glaciale nuit d’hiver, orphelin dès sa venue au monde, Oliver Twist est un jeune garçon qui subit les nombreux aléas de la rude vie des miséreux londoniens. Ballotté de refuge en orphelinat, il trouve un semblant d’affection et de reconnaissance auprès de monsieur Sowerberry, un croque-mort qui reconnaît en lui un futur associé au fort potentiel. Malheureusement, les jalousies et les mesquineries de son entourage le jettent une nouvelle fois à la rue… Qu’adviendra-t-il d’Oliver ?

Premier tome d’une série de cinq, cette adaptation d’un grand classique de la littérature anglaise du XIXème siècle est l’œuvre de Loïc Dauvillier (Ce qu’il en reste, Le portrait…) et d’Olivier Deloye (dont c’est le premier album).

Adapter un livre aussi sombre relève de la gageure, et Dauvillier semble avoir pris le parti de simplifier au maximum les faits pour se concentrer sur la méchanceté abrupte des adultes et des autres enfants envers ce pauvre Oliver, victime naïve d’un acharnement du destin. Ce manichéisme assumé est souvent agaçant, mais se rapproche du ton du feuilleton de Charles Dickens, qui écrivait là une histoire militante, dénonçant l’écrasement de l’humain par sa condition sociale et un travail souvent humiliant. Malheureusement, ici tout se résume à ce que subit le jeune héros. Difficile cependant de juger cette série sur ce seul premier tome, puisque les choses sérieuses s’engagent lors des dernières planches. Il faudra donc attendre le deuxième volume pour se faire une idée plus précise de la qualité narrative déployée par les auteurs.

Le dessin, de son côté, est un descendant direct de celui des auteurs classiques de la nouvelle vague (Sfar et Blain en tête). D’apparence malhabile, le trait tremblant de Deloye semble tout à fait indiqué pour souligner encore les malheurs du jeune orphelin, et les couleurs du duo Merlet & Rouger sont bien senties, évoluant entre ocre et grisaille. À défaut d’originalité, le choix artistique peut être salué pour son évidence.

Un premier tome de qualité, plus léger que le roman, mais tout aussi tragique. La suite à paraître permettra d’apprécier véritablement le travail d’adaptation effectué.

G. Colié

__________________________________________________________________