Archives pour la catégorie Vie courante

La hogra (avec Thierry Martin)

Je suis un matinal… et parfois un couche-tard.

Il y a bien évidement des désavantages… mais également un méga avantage.
Je dispose d’une plage de travail de grande envergure.

Cela me permet de travailler sur de nombreux projets.
Aujourd’hui,  j’ai décidé de vous présenter un projet important (pour moi): LA HOGRA.

Durant la création de L’ENFANT CACHEE, les éditions du Lombard (période Pol Scortésia) m’avaient proposé de plancher sur un scénario pour une aventure de Chlorophylle(le personnage de Macherot). Ce n’est plus un secret,  en septembre, Le lombard va réveiller ce fabuleux personnage.

Je suis un grand admirateur de Macherot. J’ai d’abord pris peur, puis j’ai plongé dans cette écriture. L’histoire était fortement teintée des événements du printemps arabe. Je pensais avoir réussi mon coup… mais mon travail n’a pas séduit l’éditeur. Dommage !

Si le scénario avait été validé, c’est Thierry Martin qui aurait dessiné cette histoire. Vous imaginez… Chlorophyle, Minimum, Bitume, Anthracite sous la plume ou le pinceau de Thierry Martin ?

Au moment du refus, je n’étais pas particulièrement joyeux.  Pol m’a proposé de me replonger dans une nouvelle histoire pour Chlorophylle. Je n’en avais pas la force. Il me semblait que mon histoire s’inscrivait dans les traces de Macherot… Peut-être trop… Je l’admets.
J’avais besoin d’un retour sur mon scénario par mes amis… les amateurs de Macherot.
J’ai demandé à  Arnaud Floc’h et Kokor de bien vouloir lire mon texte. Ils m’ont apporté un regard salutaire… Kokor a eu une phrase qui m’a fait réagir. Il m’a dit que lorsque Macherot se faisait refuser une histoire, il changeait les personnages et il proposait la même histoire à un autre éditeur. Ce n’est pas ce que j’ai fait… mais les mots de Kokor m’ont poussé à remonter sur ma monture. J’étais décidé à écrire une histoire pour Thierry Martin. Une histoire animalière… dans un décor à la campagne.

Je ne suis pas reparti d’une feuille blanche. J’avais tous ces images dans la tête.
Mon ambition était de parler de la manipulation des foules afin de parvenir au pouvoir.  Je tenais à parler de l’utilisation de la haine de l’étranger dans ce processus de manipulation.

Il me semble que c’est un sujet très contemporain. En tout cas, c’est un sujet sur lequel j’ai besoin de poser des mots.

J’ai découvert le terme : « La hogra » dans une émission sur le printemps arabe. Il me semble que c’était sur France Inter. C’est un mot tiré d’un dialecte arabe (algérien). Il signifie :  mépris exprimé par le pouvoir à l’égard de la population.

J’ai proposé ce texte à Thierry.
Il a souhaité le dessiner.
Il a fait lire ce texte à une éditrice, qui a souhaité accompagner cette histoire vers la publication.
C’est une histoire qui prend son temps… Mais je ne doute pas qu’elle verra bientôt le jour.
Tous les éléments sont présents pour que cette bande dessinée devienne un livre.
Quand ?
C’est une bonne question.
Pour cela, il faut être patient.

des recherches de personnage

des recherches pour LA HOGRA

Phylactère… Quand ? #2

Je prolonge l’exploration pour ma connaissance personnelle… Mais je partage, on ne sait jamais.

Ce matin, dans la revue « La jeunesse illustrée » du 22 mars 1903(éditions Arthème fayard), je suis tombé sur la représentation d’un son sortant d’un phonographe… Comme c’est étrange.

Malheureusement, je n’arrive pas à décrypter la signature de l’auteur de ce strip.

L'astronome improvisé auteur inconnu.

L’astronome improvisé
auteur inconnu.

Phylactère… quand ?

25 Octobre 1896, Richard Outlcault publie une planche de Yellow Kid  (Y.K. and his new phonograph) dans le  New York Journal. On associe généralement cette planche à l’origine de l’utilisation de la bulle pour retranscrire le dialogue (ou le son) dans la séquence.

yk_phonograh

La bande dessinée n’a pas inventé le phylactère.
On le voit utilisé dans de nombreuses illustrations du moyen-âge comme dans cette page proposée par la BNF : http://expositions.bnf.fr/bdavbd/arret/phylact.htm
phylactère_moyenage

Dans son superbe livre, Naissances de la bande dessinée : de William Hogarth à Winsor McCay, Thierry Smoldoren  revient sur l’utilisation de la bulle dans la séquence.


Thierry Smolderen présente : NAISSANCES DE LA… par thqds1

En feuilletant une revue du XIXème siècle, je suis tombé sur cela.stop-planche

Une planche (scénario Michelet – dessin Stop) publiée dans la revue Le journal amusant du 30 janvier 1892, avec en dernière case, une bulle !
stop-planche-detail

De cette découverte, je m’interroge sur l’apparition du système de la bulle dans la bande dessinée européenne.

Vous avez une réponse ?
Je suis preneur.

Exportation vers l’Allemagne…

Lorsque l’on cherche à se faire publier, c’est dans l’unique but d’être lu par des personnes que nous ne connaissons pas. Si notre objectif se limite à une lecture par notre famille ou nos proches, il est inutile d’aller voir un éditeur… Un jeu de photocopie suffira.

Lorsque l’on cède la gestion des droits étrangers à un éditeur ou un agent, on souhaite qu’il cherche et trouve des possibilités de diffusion à l’étranger… Le but est bien évidement de multiplier les lecteurs possibles.

Les éditions Glénat ont réussi à trouver un éditeur allemand (Carlsen) pour L’attentat (avec Glen Chapron d’après Khadra).  La sortie est pour le début 2014… mais quand ?

Voici la couverture… Elle est identique à la version française.

couverture_attentat

Mise à jour…

Refaire un site internet, c’est long… mais c’est bien !
Je ne maitrise pas toutes les fonctionnalités et possibilités de Word-press. Il faut que je trouve du temps pour comprendre parce que c’est magique. C’est beaucoup plus pratique que le Dreamweaver et le html. Je ne suis pas mécontent de cette évolution.

A ce jour, les catégories :

  • Bande dessinée jeunesse
  • Bande dessinée ado/adulte
  • Les projets
  • Le blog
  • Le contactsont opérationnelles.

Hier soir, j’ai commencé la mise en place d’une catégorie « En plus… »
Dans cet espace vous trouvez :

  • Les liens vers les éditeurs et les sites/blogs de mes collaborateurs,
  • Quelques photos (c’est bon pour l’égo),
  • Le salon des refusées (présentation des projets qui ne verront pas le jour),
  • Musique (un album par an, à partir de 1971)
  • Cinéma (un film par an, à partir de 1971)

Il y a des manques dans la sous-catégorie musique et cinéma. Je compte compléter cela rapidement.

J’espère pouvoir créer une catégorie bande dessinée (un album par an, à partir de 1971).
Cet espace se complétera au fil du temps avec des nouvelles catégories.

Je crois que je peux l’écrire. Ce site est opérationnel.
Qu’on se le dise !

 

Un nouveau site.

2014 ou le besoin de refaire son site.

Ce n’est pas que l’ancien était bof !
C’est uniquement pour simplifier la mise à jour.
Vive le système Word-Press !

Malheureusement, avec cette refonte, mon ancien blog a disparu.
Je vais être franc. Je n’avais pas envie de passer des heures à comprendre comment sauver ma base de donnée. Et puis, il y avait une moment que ce blog n’avait plus été actualisé. Ce ne sera donc pas catastrophique.

Je n’ai plus qu’à être régulier dans l’actualisation de ce blog.
Autant que je le peux.